Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Mathieu  Nom  
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Tourisme  Durée du séjour  ...
 Date de départ  18/11/2008   Note: 4,9/5 - 9 vote(s).
 Description : Voyage, voyage...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Mathieu ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 13/12/2008
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Onkaparinga NP

Ce samedi a été une journée assez exceptionnelle !

Commençons par une rapide revue du quotidien.

Cette fin de semaine, pas grand chose de particulier à signaler. C'est mon avant dernière semaine de cours. Il m'en restera une quatrième. Après le BBQ coréen, il y a pas eu d'événements notables. A vrai dire, cela commence à peu à m'ennuyer de ne connaître personne vraiment. Au niveau vie après cours et soirée, cela devient vite limité... Peut être que je fais pas assez d'efforts, bien que j'essaie d'aller vers les gens, ou peut être, du fait que je ne reste qu'un mois, ils se disent que cela ne vaut pas trop le coup de m'approcher... Je sais pas.

Enfin.

Du coup, je me planifie mes week end tout seul. Et le programme de se samedi c'est avéré extrêmement gagnant !! Cela faisait un moment que l'idée d'aller voir un NP me trottait dans la tête. Ce week end, c'était décidé, il fallait que j'en fasse un.

Tout d'abord, les explications :

Qu'est ce qu'un NP ? NP, c'est les initiales de National Park. Ce sont d'immenses espaces protégés, gérés par le gouvernement australien ou les différents états du pays. Sur les guides, il est libellé (Traduction instantanée !) : Espace de nature originelle et de protection des héritages culturels.

Grosso modo, ce sont des sites où la nature est préservée et les singularités culturelles (Genre peintures aborigènes, constructions typiques ou autre...) conservées et entretenues.

C'est souvent un gage de visite de sites à couper le souffle et des choses passionnantes à découvrir.

Il faut savoir qu'il y a plein de NP en Australie (Environ 516 qui couvrent 3,42% de la surface). Mais il y a aussi tout un tas d'autre parcs (Comme le Wildlife Park de Cleland) qui possède aussi cet aspect de conservation de la nature, des animaux et des héritages culturels. Sur le site australien, on peut ainsi voir que plus de 58 millions d'hectares sont classés espaces protégés, soit 7,55% du pays.

Quand on viens en Australie, il faut forcément voir des National Parks. Sinon, on manque un des aspects essentiel du pays. Du reste, les meilleurs choses à voir en dehors de villes sont dans les NP.

Voilà pour les présentations.

Celui que j'ai donc décidé de voir ce samedi est l'Onkaparinga NP. Un parc distant de 40 km d'Adelaide. On peut y accéder en bus... à condition d'en avoir envie. Il faut prendre les transports en commun pendant une heure, puis après marcher encore une heure avant d'arriver à une porte d'accès. Cela je l'avais pas trop assimilé quand j'ai préparé le trajet...

Commençons par le début. La vieille, j'ai préparé à fond le trajet. Regarder des cartes sur le net, me renseigner sur les horaires de bus, etc... Puis je me suis préparé un petit casse croûte pour sur place.

Le lendemain (Après une nuit plus que passable... je sais pas pourquoi...), levé 6 h 30 pour aller prendre le premier bus. En voulant déjeuner, je fais sauter les plombs de la maison. Et beh... cela commence bien. Je ne sais pas où est le tableau. Tant pis, je laisse un mot sur la table pour prévenir les philippines.

Je pars à l'heure. Une heure plus tard et un changement de bus après me voilà arrivé à l'arrêt le plus proche du parc. Je prend la route qui me semble là bonne (J'ai pas de carte sur moi...). Encore une heure plus tard, et après pas mal d'interrogations, j'arrive sur un croisement et reconnaît le nom de la route qui longe le NP. J'étais plutôt assez content de moi. Cela m'a redonné de l'enthousiasme. Je fais 10 mètres, regarde de partout pour chercher la porte, et là... je découvre à 20 mètres de moi dans la forêt bordant la route, des kangourous. Je me déplace d'un mètre pour améliorer mon point de vue et le temps que je sorte mon appareil photo, ils ont tous détalés. Je shoote comme un demeuré, mais c'est trop tard. Pas de doute, ceux là, ils sont sauvages !

Enfin, après encore un peu de marche, j'arrive à la bonne entrée. Il était 9h. J'attaque donc les circuit que j'avais repéré la vieille sur un prospectus trouvé sur internet.

Pendant 5 heures, je n'ai pas arrêté de marcher à travers la parc, avec une pause d'un quart d'heure pour manger. Ce dernier contient en fait une rivière qui coule au fond d'une vallée. Par endroits, l'érosion a formée des gorges assez impressionnantes.

J'ai donc marché sur la crête nord, vu la végétation du buch, découvert l'origine de la rivière avec sa cascade de saison (Mais comme s'était pas la bonne saison, il y avait pas trop d'eau !), et longé son lit au fond des gorges. Les photos parleront mieux que les descriptions. Mais c'était vraiment génial. J'ai un peu galéré par moment, car le chemin n'était pas évident à suivre, surtout près de la rivière, mais cela valait vraiment le coup. Signalons aussi que, quelques mètres après l'entrée, j'ai revu des kangourous dans le parc. C'est fois, j'ai pris mes précautions et réussi à les photographier.

Somme toute, c'était essentiellement de la randonnée, mais avec des choses que l'on ne voit qu'en Australie !! (Eucalyptus, kangourous...) Il y avait aussi pas mal de mouches, mais bon, il ne peut pas y avoir que des avantages. En plus, comme il y a beaucoup plu la veille (D'ailleurs, le ciel restait assez lourd), elles ne m'ont pas trop embêté. Mais si jamais j'en refais un avec une grosse chaleur, il faudra que je sorte ma moustiquaire !!

Vers 14h, j'ai entamé mon retour. A mesure que je retrouvais la civilisation, mon téléphone recaptait et fini par m'annoncer que j'ai un message. La propriétaire, pour le problème de ce matin. J'appel, et je fais bien, car je lui explique ce qu'il s'est passé. J'arrive à lui dire que c'est les fusibles qui ont sauté. Heureusement, car le message de ce matin ne semblait pas être passé. Son mari passera réglé le problème...

Voilà pour cette visite. C'était assez éreintant mais vraiment génial. Je vais en garder un bon souvenir. Le soir, j'étais cassé de partout.

Du coup, je pense vraiment qu'ici, sans voiture, la visite de l'arrière pays est quasiment impossible. Et du coup, on peut louper plein de trucs... Après trois mois de travail en début d'année prochaine, je vais me pencher sérieusement sur la question, et peut être en discuter avec Julien et Pierre, qui doivent me rejoindre. Mais bon, c'est pas encore pour tout de suite.

+++




Etapes :
Adelaide
Note: 5/5 - 1 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Julien

le 20/12/2008 à 16:04:44

Salut Mathieu!

Petite réaction sur la voiture... Ben je pense que ca peut etre bien et rentable surtout si on est 3 !

D'après ce que j'ai compris, faut que j'apprenne à conduire à gauche !!! Bon, je commence l'entraînement en France...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire