Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Mathieu  Nom  
 Age  30  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Tourisme  Durée du séjour  ...
 Date de départ  18/11/2008   Note: 4,9/5 - 9 vote(s).
 Description : Voyage, voyage...

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Mathieu ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 20/05/2009
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Six mois en Australie et un coucher de soleil à Uluru

Aujourd'hui, cela fait six mois que je suis en Australie. Cela veut dire qu'il me reste encore six mois. Pour l'instant, j'ai envie de dire que le bilan est bon, surtout avec toutes les endroits visités, la route effectuée et les découvertes des ces deux derniers mois.

Depuis la dernière fois, j'ai fait encore pas mal de route. Après un court passage à Alice Spring pour glaner deux trois renseignements (J'aurai l'occasion d'y revenir plus tard pour visiter.), j'ai repris la route direction le Sud, un peu attiré par cet incroyable aimant qu'est Uluru. Mais bon, il est encore à plus de 400 km d'Alice, et il y a quand même quelques lieux intéressant avant.

J'ai donc fait un premier arrêt à Rainbow valley. On y accède depuis la route par une dirt road de 25 km. Cela secouait pas mal ! Le chemin était recouvert d'une épaisse couche de poussière. Par moment, la voiture flottait un peu. La route possédait aussi cette surface en forme de tôle ondulée par endroit (Ils appellent cela corugation). Cela fait pas mal de vibration. Mais je commence à la connaître et cela s'est plutôt bien passé.

Sur le site, on peut voir un flanc de falaise très coloré, allant du rouge foncé au blanc, en passant par plusieurs nuances de rouge-orangé. Quand il est exposé au soleil couchant, c'est vraiment beau. Je suis arrivé pile au bon moment. Après le spectacle, une soirée feu de camp avec des australiens puis au lit.

Le lendemain, petite marche prêt de la falaise, puis j'ai repris la voiture direction la prochaine étape. Il s'agissait d'un champ de cratère provoqué par une météorite et ses fragments. La encore, l'accès se faisait par une dirt road. Mais c'était un billard comparé à la précédente. Sol dur, et très peut d'ondulation sur la surface. Il y avait juste parfois des trous remplis de sable. Cela fait comme quand on roule dans une flaque d'eau. Mais, en quatre roues motrice, le danger de partir est vraiment réduit. La voiture flotte juste un peu.

Le champ était pas mal, mais l'érosion a bien adouci les formes. Sans le savoir, il est difficile d'imaginer qu'une météorite est tombé là il y a quelques millions d'années. Pourtant, avant d'aller sur la lune, les astronautes américains sont venus sur le site pour se faire un idée...

La visite terminée, j'ai repris la route. Puisque mes expériences pistes se passent pas trop mal, j'ai emprunté un long chemin pour quatre quatre, qui m'a fait en fait gagner pas mal de temps.

Du coup, sans vraiment le planifier, je me suis trouvé en face du parc national d'Uluru-Kata Tjuta.

J'avais pas prévu d'y être si vite. Le souci, c'est que c'est tellement populaire que tout y est payant et assez chère...

Tant pis, quitte à y être, autant passer la nuit là bas. J'écris donc ce message depuis le resort qui a été construit près de l'entrée du parc. Je n'ai pas encore touché la bête, mais l'ai déjà bien observé sur fond de couché de soleil. Et cela vaut déjà vraiment le coup. Ce rocher qui sort de terre comme un iceberg de l'eau est vraiment énorme. Sa couleur rouge ne laisse pas indifférent. Cette dernière peut d'ailleurs énormément changer avec le soleil. Les nuances lors du couché étaient vraiment vaste. Du rouge profond au noir, en passant par un orange fluo...

Demain, je vais en faire le tour. Cela promet encore une grosse séquence émotion !

+++



Etapes :
Ayers Rock
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire